14 juillet 2016

Distribution alimentaire

 

En concertation avec les assistantes sociales du secteur

chaque samedi, tout au long de l’année, nous fournissons des colis alimentaires à des familles en difficulté,

En 2015, nous avons servi plus de 1700 colis

                              (valeur moyenne une centaine d’euros).

Ceci représente 133 familles dont une forte majorité de familles mono-parentales (2/3).

                                                                                              Pour Nous Contacter => c’est ici

Selon nos statistiques pluriannuelles plus de 70 % des familles ont reçu chacune un maximum de 20 colis, soit une aide de courte durée.

Après un examen de leur situation, les assistantes sociales remettent des bons aux familles pour qu’il leur soit fourni un, deux, trois, quatre colis alimentaires.

Après un délai d’une à plusieurs semaines les assistantes sociales refont le point avec les familles et décident de renouveler ou non un bon pour d’autres colis

Les denrées proviennent :

  • de la Banque Alimentaire (dont nous sommes adhérents)
  • plus de 48 tonnes de viande, charcuteries et produits laitiers, riz, pâtes, légumes, fruits etc.…
  • de dons de commerçants et de particuliers
  • des achats que nous avons dû faire pour compléter : plus de 10 000 €
  • de la collecte de produits auprès des commerces aux printemps, soit environ  2 500 kg.

Une quarantaine de bénévoles assurent ce travail tout au long de l’année.

Tous les vendredis deux personnes avec un camion (prêté par la mairie de Chabeuil) se rendent à Valence à la Banque Alimentaire s’approvisionner en produits frais (tous les 8 jours) et en produits secs (tous les quinze jours). Ces denrées sont triées (par trois personnes) et  stockées en chambre froide, congélateur et à l’air libre.

Le samedi matin, des 7 h, six bénévoles choisissent et répartissent les produits par famille, selon la composition de celle-ci.

Dès 8 h les familles sont accueillies par deux personnes du groupe «écoute» autour d’un café. Un moyen de se mettre en relation, de se connaître.

Les familles passent à tour de rôle pour récupérer les produits frais, préparés pour elles et autres produits selon leur besoin.

Ce colis permet à des familles en difficulté, de réaliser des économies sur leur budget nourriture et de consacrer ces économies à d’autres priorités.

Les assistantes sociales tiennent compte de la valeur de ce colis.